une encyclopédie sur le jdr warhammer

ce forum regroupe toutes informations sur le jdr de warhammer, que ce soit de l'officiel ou pas, du personnel ou pas. Ce site n'a rien d'officiel et ne pourra remplacer en aucuns cas les livres de bases WJRF.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Khaine, le dieu aux mains sanglantes par malpy

Aller en bas 
AuteurMessage
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Khaine, le dieu aux mains sanglantes par malpy   Dim 30 Oct à 9:57

Les elfes noirs adorent Khaine le dieu aux mains sanglantes, Khaela Mensha Khaine en langage elfique, déjà vénéré par les elfes, bien avant la naissance des elfes noirs. Il est le dieu de la guerre, du meurtre et de la haine. II est le dieu destructeur, qui représente le fait que pour qu'il y ait la vie, la mort doit exister, pour qu'il y ait la paix il doit y avoir la guerre, pour qu'il y ait la joie il doit y avoir la souffrance et pour qu'il y ait l'amour il faut la haine.

Khaine a toujours sa place au panthéon des dieux vénérés par les hauts elfes, mais sa capacité de destruction est neutralisée par les autres dieux qui représentent d'autres aspects moins sombres de la personnalité des hauts elfes. Les hauts elfes voient en Khaine un dieu de violence incontrôlée. Ses penchants au meurtre peuvent être utilisés en présence d'un danger menaçant, mais ils doivent être contrôlés et utilisés avec sagesse.

II n'existe pour les elfes noirs qu'un dieu, Khaine, car leur vie n'est régie que par la mort, la guerre, la souffrance, la haine et le meurtre. Il n'ont pas le temps de penser à la vie, la paix, la joie ou l'amour et certainement pas aux dieux qui symbolisent ces nobles sentiments. Ils sont totalement voués à Khaine. Leur vie est contrôlée par le côté noir de leur caractère et ils recherchent toute opportunité de semer mort et carnage. Ils ne s'épanouissent que dans leur religion violente et appliquent ses préceptes à la moindre occasion.

La société des elfes noirs comprend de nombreux cultes religieux faisant allégeance à leur dieu. Les Furies sont les plus nombreuses et les plus célèbres. Elles adorent Khaine sous son apparence guerrière, éprouvant une joie perverse au milieu de la destruction et du fracas des champs de bataille. Elles sont les épouses de Khaine, aux corps musclés et agiles, beautés fatales, cruelles et malveillantes. Nombreux sont ceux qui donneraient leur vie pour s'abandonner à l'étreinte d'une Furie de Khaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Khaine, le dieu aux mains sanglantes par malpy   Mar 29 Nov à 16:18

Khaine - Seigneur du Meurtre



Description - Il est le patron des assassins. On le dit jaloux de l’empire de son frère, Môrr: il lui volerait les âmes de ceux qui sont sacrifiés en son nom, afin de bâtir son propre royaume de ténèbres. On le décrit comme une grotesque créature, accroupie, dotée d'une gigantesque gueule menaçante armée de crocs et de quatre bras tenant, chacun, un poignard et portant autour du cou une rivière de crâne humain.

Il hait sa sœur, Shallya. On le décrit comme une terrifiante créature accroupie, dotée d’une gigantesque gueule armée de crocs, et de quatre bras tenant chacun un poignard. Lors de leurs cérémonies secrètes, les Clercs et les Inities de Khaine revêtent des robes noires et rouges, symbolisant la nuit, la mort et le sang, et fabriquent des masques représentant la face de leur dieu. Parfois, ils portent une rivière de crânes humains sculptée, représentant celle de Khaine.

Symboles - Le scorpion et le kriss avec des cranes.

Alignement - Mauvais

Zone d'influence - Son culte est illégal dans tout le Vieux Monde et son nom n'est généralement cite que dans les malédictions. Des sectes secrètes sont actives dans les souterrains de beaucoup de grandes cites du Vieux Monde. Il existe des temples cachés dans lesquels des Humains sont sacrifiés au cours de rites obscurs.
Temples Il n'existe pas de temples visibles de Khaine, et ses adeptes se rencontrent dans des caves et des souterrains et ont pour seul point commun une statue de Khaine devant laquelle se tient un autel ensanglante. Les participants aux rituels prennent des drogues, pour faciliter la communion avec leur Seigneur. Ces rituels servent à offrir les âmes des êtres sacrifiés à Khaine ou à invoquer les armées de morts vivants du royaume des damnés.

Amis & Ennemis - Khaine n'a pas d'amis, même dans les dieux du Chaos qui le trouvent trop envahissant. Il est pourchassés par tous les dieux de l'Ordre et par les dieux Neutres, en particulier son frère Mórr et Ormazd.

Jours sacrés - La religion de Khaine n'a pas de jours sacrés. Les prêtres doivent se contenter de sacrifier leurs victimes, et si Khaine en est satisfait, ils pourront gagner une Grâce divine.

Conditions requises - Aucune. Cependant, Khaine interdit à ses fidèles de quitter son culte, sous peine des plus terribles souffrances dans son royaume de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
 
Khaine, le dieu aux mains sanglantes par malpy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bapteme de Siaam
» Questions sur les mains limites / scores...
» Dieu a dit:
» Courrier Vinicole "Les Gouttes de Dieu"
» Courrier Vinicole - Les Gouttes de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
une encyclopédie sur le jdr warhammer :: Appendice des choses magiques et divine :: K-L-
Sauter vers: