une encyclopédie sur le jdr warhammer

ce forum regroupe toutes informations sur le jdr de warhammer, que ce soit de l'officiel ou pas, du personnel ou pas. Ce site n'a rien d'officiel et ne pourra remplacer en aucuns cas les livres de bases WJRF.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chant Elfique : Evocation d'une Dryade

Aller en bas 
AuteurMessage
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Chant Elfique : Evocation d'une Dryade   Jeu 20 Oct à 21:14

L’évocation d’une dryade n’est pas, strictement parlant, une capacité magique. C’est une compétence uniquement connue de ceux qui ont un lien étroit avec la forêt. Les mages elfes des bois ont notamment découvert l’antique pacte conclu entre leurs semblables et les dryades et apprennent ce chant qui permet d’évoquer un de ces esprits des arbres. C’est un chant long et compliqué dans la langue ancienne de ces entités. Il ne peut pas être écrit, car cette langue comprend des syllabes qu’aucun système d’écriture connu ne peut transcrire. Le chant ne peut âtre appris qu’auprès d’un mage elfes des bois, ou grâce à un homme-arbre coopératif.

Il est très difficile et particulièrement fatigant de se rappeler et de prononcer les syllabes étrangères de ce langage. Se souvenir et formuler correctement le chant qui dure dix minutes nécessite une réussite d’Int. Une fois qu’il est terminé et que l’aide de la dryade a été demandée, le personnage ayant utilisé cette compétence doit se reposer totalement pendant une heure ou subir des pénalités de –10/-1 à toutes ses caractéristiques jusqu’à ce qu’il puisse dormir.

Dans une forêt, la dryade arrive après 1D6 rounds. Sur un terrain dégagé, elle met 2D6 minutes et il y a 25% de chances pour qu‘elle ne réponde pas à l’appel. Dans une ville, il n’y a que 25% de chances pour qu’elle se manifeste après 4D6 minutes et cela ne va pas manquer d’attirer beaucoup d’attention. Elle ne répondra pas du tout à quelqu’un se trouvant en mer ou sous terre.

Quand une dryade a été évoquée, il faut réussir un test de Soc avec une pénalité de –20% pour la convaincre d’apporter son aide (les personnages possédant la compétence Charisme bénéficient normalement de leur bonus de +10%). Toute requête impliquant de défendre des zones boisées et de débarrasser la forêt de ses ennemis devrait bénéficier d’un bonus de 10 à 20%, alors que toutes celles qui obligent la dryade à quitter la forêt ou qui lui font courir des risques sans nécessité se verront infliger une pénalité pouvant atteindre 50%. Sur un échec, la dryade aidera le personnage pendant 1D6 heures, mais selon la tâche, elle peut rester plus longtemps ou abréger son intervention.

Rappelez-vous que les motivations et le mode de pensée des dryades leur sont totalement propres ; ce qui, pour un elfe, est une requête raisonnable peut sembler étrange à la dryade. Si le test de Soc a une marge de réussite inférieure à 10%, une période de négociation s’ensuit, et le résultat dépend uniquement de l’opinion du MJ sur les arguments des joueurs.

Source : WJRF - Les Royaumes de la Sorcellerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
 
Chant Elfique : Evocation d'une Dryade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tome I]: Le chant du guerrier.
» [BIONICLE] votre méchant de l'Air preferé
» Le Grand méchant Lude, votre partenaire ludique
» [Bionicle] Votre "méchant" préféré
» [Question] Chant de sagesse et tison enflammé [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
une encyclopédie sur le jdr warhammer :: Appendice des compétences :: C-
Sauter vers: