une encyclopédie sur le jdr warhammer

ce forum regroupe toutes informations sur le jdr de warhammer, que ce soit de l'officiel ou pas, du personnel ou pas. Ce site n'a rien d'officiel et ne pourra remplacer en aucuns cas les livres de bases WJRF.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 AZHAG LE MASSACREUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: AZHAG LE MASSACREUR   Sam 22 Oct à 6:29

Azhag fut l’un des plus dangereux Seigneurs de Guerre de l’histoire récente et ses campagnes de destruction mirent
presque à genoux les provinces de l’est de l’Empire. Après avoir vaincu d’innombrables tribus d’orques et de
gobelins dans les Montagnes du Bord du Monde, il mena
sa horde à travers l’Ostermark, pilla plusieurs villes et
détruisit dans la foulée le temple de Sigmar à Nachdorf.
Azhag possédait une étrange couronne de fer qui semblait
lui donner un pouvoir magique. Après sa défaite finale
contre une vaste coalition impériale, cette couronne
fut recueillie par le Grand Théogoniste de Sigmar et
mise en sûreté pour l’éternité.
Azhag allait au combat sur le dos d’une immense Vouivre,
harcelant souvent ses ennemis depuis le ciel.


La puanteur qui émanait de l’antre du troll du
Chaos était répugnante, même pour un orque.
Azhag avait pu s’accoutumer aux relents de chair
pourrie et de vomi, mais l’odeur fétide des trolls
du Chaos était différente et le Seigneur de Guerre
ne réprimait qu’au prix d’un effort considérable
l’envie de régurgiter son dernier repas.
Azhag et sa tribu avaient été poussés vers le pays
des trolls par des bandes de mutants en maraude,
s’étaient abrités dans les cavernes et les éclaireurs
qui avaient été envoyés pour explorer les tunnels
partant de l’entrée principale n’étaient jamais
revenus. Cette nuit-là, le troll du Chaos s’était
glissé silencieusement jusqu’à la bande d’orques
fatigués et les avait tous exterminés, à part
Azhag qui s’était battu contre le monstre avec
acharnement et l’avait repoussé vers le
fond des grottes. Le troll était désormais
acculé, ce qui ne faisait qu’augmenter
sa férocité et sa détermination.
Azhag sauta en arrière juste à temps
pour éviter les griffes de la créature
qui se fondait dans l’obscurité. Elles
avaient déjà écorché la plupart de
ses gars et venaient de passer à
quelques centimètres de son propre
visage. Lorsque le troll étendit le bras
pour saisir la gorge d’Azhag, l’orque y vit
une opportunité de riposter. Son épée fendit
l’air et creusa une entaille dans le bras de la bête.
La créature poussa un long hululement de douleur
tandis que la blessure provoquée par l’épée d’Azhag
se refermait sous ses yeux et que le sang coagulait
presque instantanément. Enragé, le troll plongea
sur Azhag en agitant ses griffes pour saisir sa tête
mais elles ne firent que labourer profondément le
métal de son bouclier. L’idée qu’il s’était peut-être
jeté un peu trop vite à la poursuite du troll traversa
l’esprit d’Azhag : ce monstre était aux abois et ne se
battait plus pour se nourrir mais pour défendre sa
vie. Comme si le troll avait perçu ses doutes, la fureur
de ses attaques redoubla. Une grêle de coups s’abattit
sur le bouclier d’Azhag en arrachant tant et plus la
surface de l’acier. Le Seigneur de Guerre reculait
pour éviter les impacts. Dans sa hâte, il glissa et
chuta lourdement au sol.
Le troll le dominait de toute sa hauteur, les deux
bras levés pour les écraser sur son crâne. Azhag sut
que tout était fini, il allait maintenant subir le même
sort que tous ceux qui avaient combattu ce troll et
péri de ses mains sans pitié. C’est alors qu’une voix
étrange murmura doucement au creux de son oreille,
comme si elle venait même de l’intérieur de sa tête.
“Il est faible”, disait cette voix. “Il te croit vaincu.
C’est le moment de frapper.”
Azhag jeta le bras en avant et la pointe de son épée
perfora la poitrine du troll. Il s’éloigna lentement
de l’orque à terre avant de tomber mort sur le sol,
la lame enfoncée entre les côtes jusqu’à la garde.
Azhag se releva, jeta un regard au monstre puis se
tourna en direction d’un recoin de la caverne, guidé
par la voix qui l’invitait à avancer. Enfouie sous une
pile d’os rongés et de crânes fracassés reposait une
couronne salie. “Porte-moi et tu auras le pouvoir.”
Les murmures se faisaient insistants, accompagnés
d’une douleur qui envahissait son esprit, le poussant
à placer la couronne sur sa tête. Lorsqu’il le fit enfin,
il lui sembla qu’elle s’ajusta autour de ses tempes.
“Tu détiens le pouvoir de commander !” lui hurla
soudain la voix, et plusieurs siècles de connaissance
cabalistique se déversèrent alors dans sa mémoire.
La voix dans son esprit se fondait avec la sienne.
Sans vraiment savoir pourquoi ni comment, Azhag
se sentit devenu infiniment plus puissant. La voix
parla à nouveau, elle ne semblait plus étrangère,
comme si elle avait toujours été dans la tête d’Azhag,
comme s’il s’était agi de sa propre voix. “Ensemble,
nous allons combattre pour conquérir et régner.”

source G-W
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
 
AZHAG LE MASSACREUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [O&G] Mes fig's - Peinture et Sculpture !
» Future figs plastique
» De l'utilisation des orques et gobelins (synthèse)version 7
» (17) Battle royale
» Réalité ou Poisson d'Avril ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
une encyclopédie sur le jdr warhammer :: Appendice historique, géographique et biographique :: A-B-
Sauter vers: