une encyclopédie sur le jdr warhammer

ce forum regroupe toutes informations sur le jdr de warhammer, que ce soit de l'officiel ou pas, du personnel ou pas. Ce site n'a rien d'officiel et ne pourra remplacer en aucuns cas les livres de bases WJRF.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nains du chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Nains du chaos   Sam 22 Oct à 6:19

Il y a des milliers d'années, les nains
émigrèrent vers le Nord depuis leurs terres
natales du sud. Ils se répandirent le long de la
haute chaîne connue sous le nom de
Montagnes du Bord du Monde, suivant les
filons de minerais et de pierres précieuses.
Les nains s'étendirent sur toutes les montagnes,
poussés en avant par leur soif de nouvelles
roches et de nouveaux métaux. Pendant des
centaines d'années ils creusèrent des puits,
construisirent des cités souterraines et
s'enfoncèrent jusqu'au coeur des montagnes
pour exploiter de nouveaux tunnels qui les
portèrent encore plus au nord.
Finalement, en des temps anciens et ténébreux,
les nains atteignirent le haut plateau à l'extrême
nord des Montagnes du Bord du Monde, qu'ils
nommèrent Zorn Uzkul, la Terre du Grand
Crâne. Là, ils trouvèrent une vaste plaine
inhospitalière où l'air était rare et froid et la
terre aride. Beaucoup s'en retournèrent vers le
sud, renforcer le nombre des nains habitant les
Montagnes du Bord du Monde, d'autres
partirent à l'ouest vers les terres glacées de la
Norsca, mais les plus aventureux partirent vers
le sud est, longeant les lugubres Montagnes
des Larmes.
Au début, ces communautés naines éparpillées
gardèrent des contacts entre elles, mais les
nains de l'est s'enfoncèrent encore plus vers
l'orient et, lorsque vint l'ère du Chaos, leurs
terres furent à jamais coupées du reste du
monde. Les nains de l'ouest pensèrent que
leurs cousins orientaux étaient morts, détruits
par les marées du Chaos venues du nord, mais
ils se trompaient. Le Chaos n'avait pas
massacré les nains mais avait opéré en eux de
funestes changements.
LES TERRES SOMBRES
L'Empire des Nains du Chaos se situe au
milieu des Montagnes des Larmes et dans la
région orientale des Terres Sombres. C'est un
endroit triste et austère, où la nature a déchiré
le sol et brisé les montagnes. Des volutes de
fumées noires qui assombrissent le ciel délavé
s'échappent des volcans. Dans les plaines, la
puanteur des fosses à goudron et des mares de
pétrole plane lourdement dans l'air. La lave
s'échappe de larges fissures du sol et recouvre
la terre cendreuse d'une couche de magma en
fusion.
La faible lumière et l'air étouffant des Terres
Sombres ne permettent pas à la végétation de
pousser sur ce sol ingrat, si ce n'est quelques
buissons de ronces noires. Les volcans et les
profondes crevasses vomissent toutes les
richesses du sol : l'or et l'argent, le fer et le
cuivre, les diamants et les saphirs, le soufre, le
pétrole et le goudron. C'est une terre riche des
matériaux tant appréciés des nains.
L’EMPIRE DES NAINS DU CHAOS
Nul ne sait quand et comment les nains de l'est
devinrent des Nains du Chaos. Ce fut
probablement un long processus de décadence
et de déchéance, car les nains sont bien plus
résistants à la magie que les autres créatures.
Ces nains orientaux connurent cependant la
mutation.
Leur instinct de nain fut perverti en un
simulacre des valeurs traditionnelles.
L'immense et monstrueuse tour de Zharr-
Naggrund, la cité du feu et de la désolation,
domine la plaine de Zharrduk. Cette
gigantesque cité est faite d'obsidienne noire et
brûle de la lueur rouge de milliers de
fournaises diaboliques. Alors que les nains
évitent la magie, les Nains du Chaos la
pratiquèrent à outrance et devinrent de
puissants sorciers, créateurs d'horribles
machines ensorcelées. Ils construisirent la tour
de Zharr-Naggrund sous la forme d'une
montagne, l'érigeant niveau après niveau
jusqu'au sommet. A son pinacle, ils élevèrent
un temple dédié à leur dieu diabolique :
Hashut, le père des ténèbres.
Les Nains du Chaos creusèrent des mines
autour de leur sombre cité, s'enfonçant
profondément à la recherche des richesses
souterraines. Ils construisirent des machines
qui utilisaient la vapeur dégagée par la chaleur
des roches en fusion. Ils pratiquèrent
l'extraction du charbon, qu'ils amassèrent en
tertres noirs. Ils forèrent pour trouver du
pétrole et du goudron, et créèrent des bassins
de stockage, formant de vastes lacs poisseux
dans la plaine. Dans les montagnes, ils
creusèrent des carrières pour paver les routes
quadrillant leurs terres, afin que les innombrables richesses de la terre parviennent
à leur cité cyclopéenne.
Les déchets de milliers d'années d'exploitation
remplirent la plaine de Zharrduk ou les
industries déchiraient la terre, lui infligeant à
jamais d'horribles cicatrices. Sous le
vacillement des flammes d'innombrables
forges, des milliers d'esclaves, créatures de
races diverses, faites prisonnières lors de
batailles ou capturées par les orques de l'ouest,
travaillaient sous le fouet des Nains du Chaos.
LA TOUR DE ZHARR-NAGGRUND
La tour de Zharr-Naggrund s'élève au centre de
l'Empire des Nains du Chaos : elle est l'objet
de tout leur labeur et de toutes leurs
entreprises. Bien qu'il existe de nombreuses
mines, ateliers, fonderies et forteresses à
travers la plaine de Zharrduk et au-delà, il
n'existe qu'une unique et gigantesque cité dans
tout l'Empire. La tour de Zharr-Naggrund est
faite d'obsidienne, une roche volcanique noire
qui réfléchit les flammes des myriades de
fournaises qui brûlent jour et nuit. La cité
entière est construite sur d'immenses marches,
comme une ziggourat, chaque marche mesure
des centaines de mètres de hauteur et est
surmontée de remparts qui s'élancent vers le
ciel comme une rangée d'horribles crocs.
Chaque marche est un carré, et le premier
degré est percé de quatre immenses portes de
fer. Les portes sont aussi hautes que les murs
et d'une épaisseur plus que nécessaire pour leur
défense. Des portes de l'est et de l'ouest, des
routes pavées d'or et de bronze mènent aux
Montagnes des Larmes et aux Terres Sombres.
Les portes du nord et du sud sont les écluses de
la Rivière de la Ruine. Les eaux froides de la
rivière s'écoulent dans la cité en venant du
nord, elles sont utilisées pour refroidir les
forges des sorciers Nains du Chaos, alimenter
les machines à vapeur et drainer les eaux
polluées des nombreuses manufactures vers le
sud. Lorsqu'elle quitte la cité, la rivière est
souillée de déchets jaunes et rouges, chargée
de sédiments nocifs et ses eaux fumantes sont
boueuses et empoisonnées. Un long nuage
jaune flotte au-dessus de la rivière et ses
berges sont tachées de dépôts polluants et
colorés.
Des milliers d'immenses fournaises brûlent
dans tout Zharr-Naggrund, fondant les métaux
qui sont le sang de la Cité. La cité est un
immense et grouillant atelier plein de fumées
et de bruits, illuminé par ses feux et vibrant de
ses vastes et puissantes machines. De
gigantesques presses hydrauliques
emboutissent des plaques de fer et de bronze
avec un son profond et rythmé comme le
battement du coeur d'un dieu cyclope.
D'immenses chaudrons bouillonnant de métal
en fusion et versent leur contenu dans des
moules aux formes complexes. Le rugissement
des fournaises, les grincements des immenses
roues et le déchirement des machines
ensorcelées remplissent l'air chargé de vapeur
huileuse. Le bruit et le labeur ne s'arrêtent
jamais. Les Terres Sombres sont envahies par
les épais nuages volcaniques et la fumée des
ateliers de Zharrduk, ainsi la tour de Zharr-
Naggrund baigne-t-elle dans un crépuscule
constant, illuminée par les feux incandescents
de ses propres forges.
LE TEMPLE D’HASHUT
Au sommet de la cité se dresse le temple
d'Hashut, le dieu taureau des Nains du Chaos,
qu'ils nomment le Père des Ténèbres. Son
temple est gardé par des centaures taureaux,
des Nains du Chaos ayant muté depuis
longtemps. Ils ont le corps d'un taureau mais le
torse d'un Nain du Chaos, avec de longues
défenses crochues et des barbes crépues. Dans
le temple, ces gardiens accomplissent des rites
sanglants, lançant des prisonniers dans des
chaudrons de métal en fusion entourés par les
rires assourdissants des sorciers Nains du
Chaos. Sur le toit du temple se dresse une
statue en fer d'Hashut. Son ventre creux
contient une fournaise alimentée au charbon
qui lui donne une couleur rouge flamboyant,
Le dieu est l'incarnation de la cité, sa divinité
et son maître, dont le pouvoir se transmet aux
sorciers Nains du Chaos et pour lequel on
sacrifie dans le feu des milliers d'esclaves.
LES SORCIERS NAINS DU CHAOS
Les sorciers Nains du Chaos règnent sur la tour
de Zharr-Naggrund en tant que seigneurs et
maîtres des Nains du Chaos et grands prêtres
du culte d'Hashut. Leurs connaissances sont
vastes et anciennes, leur maîtrise de la
mécanique et de la magie combinées leur
permet de créer des machines ensorcelées au
grand pouvoir de destruction. Ce sont les
sorciers Nains du Chaos qui bâtirent la cité
dans les temps anciens, qui taillèrent ses
formes dans l'obsidienne, érigèrent ses
sombres tours et façonnèrent ses portes
imposantes. Ils sont peu nombreux, sans doute
pas plus de quelques centaines.
Les sorciers Nains du Chaos tiennent de grands
conclaves maléfiques dans l'enceinte du temple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Nains du chaos   Sam 22 Oct à 6:20

d'Hashut. C'est là qu'ils élaborent leurs plans
de domination. Il n'y a ni chef ni hiérarchie
formelle en leur sein, mais la parole des plus
anciens et des plus puissants d'entre eux
prévaut, car comme les autres nains ils
respectent l'âge et la connaissance. Chaque
sorcier Nain du Chaos contrôle une partie de la
cité, avec ses ateliers, ses forges, ses esclaves
et ses guerriers : ce territoire est considéré
comme son domaine personnel.
Si les Nains du Chaos sont, comme tous les
nains, résistants à la magie, ils ne sont
cependant pas complètement immunisés à ses
effets. A mesure que les Nains du Chaos
utilisent la magie, celle-ci opère des
changements sur leurs corps, créant des
transformations horribles. Après des siècles de
labeur un sorcier Nain du Chaos commence à
changer ; cette mutation est lente, mais une
fois qu'elle a commencé, le destin du sorcier
est scellé à jamais.
En commençant par ses pieds, le sorcier se
transforme petit à petit en pierre. Au début, ses
jambes deviennent grises et dures, l'empêchant
de se déplacer, et ses serviteurs sont obligés de
le porter ou de le placer dans une machine lui
permettant de se mouvoir. Puis son torse se
transforme également en pierre, augmentant sa
résistance. Une fois ses bras minéralisés à leur
tour, il devient entièrement dépendant de ses
serviteurs pour utiliser sa magie, car la seule
chose qu'il puisse faire est donner ses ordres en
regardant travailler ses serviteurs. Après
quelques temps son corps entier est transformé
en pierre et il devient une statue. Les statues
des sorciers Nains du Chaos sont alignées
autour de la tour de Zharr-Naggrund, formant
d'innombrables rangs de pierre grise montant
la garde aux alentours de la cité.
LES GUERRIERS NAINS DU CHAOS
Les Nains du Chaos sont relativement peu
nombreux. Les vastes groupes d'esclaves qui
peinent dans la tour de Zharr-Naggrund et dans
la plaine de Zharrduk les dépassent largement
en nombre. Tous les Nains du Chaos
appartiennent à l'un des sorciers, dont ils sont
les sujets et les parents, liés par des liens de
sang qu'aucun Nain du Chaos n'oserait briser.
Des bandes de Nains du Chaos sillonnent les
Terres Sombres à la recherche d'esclaves pour
les mines et les forges de Zharr-Naggrund, ou
pour les sacrifices dans le temple d'Hashut.
L'acquisition d'esclaves est vitale pour les
Nains du Chaos car ils sont totalement
dépendants d'eux pour le fonctionnement de
leurs manufactures et de la ville. Les bandes de
Nains du Chaos, traversent des centaines de
lieues pour attaquer des forteresses d'orques ou
de gobelins dans les Montagnes des Larmes et
la capture d’esclaves est le seule but et la seul
réussite qu’ils attendent de leurs raids
meurtriers. Les Nains du Chaos ne désirent pas
étendre leur Empire car les Montagnes des
Larmes et la Plaine de Zharrduk contiennent
toutes les richesses dont ils ont besoin. Parfois
de grandes armées de Nains du Chaos
marchent contre les tribus orques et gobelines,
les soumettant une à une avant de retourner à
la tour de Zharr-Naggrund grossies par de
longues colonnes d'esclaves.
Les Nains du Chaos lancent également des
raids dans le nord, attaquant les farouches
tribus de cavaliers humains des hautes terres
septentrionales, mais ce sont des terres très
lointaines pour eux et les tribus nomades
préfèrent souvent fuir que combattre. A ce
jour, la région la plus à l'ouest que les années
des Nains du Chaos aient atteinte est la
verdoyante Vallée des Versants Lointains, une
province de Kislev qui s'étend sur les collines
orientales au pied des Montagnes du Bord du
Monde. Des bandes plus petites de Nains du
Chaos se sont aventurées aussi loin que le
Défilé de la Mort, où elles ont rencontré de
nombreuses tribus gobelines vivant dans les
régions occidentales des Terres Sombres. Les
Nains du Chaos font le commerce des esclaves
avec les tribus gobelines, choisissant d'utiliser
les gobelins comme intermédiaires plutôt que
de s'aventurer plus avant dans le Vieux Monde.
De cette manière, des prisonniers nains et
humains du Vieux Monde sont d'abord
capturés par les gobelins puis vendus aux
Nains du Chaos, pour finalement finir leurs
jours dans les fosses de Zharrduk ou sur l'autel
incandescent d'Hashut.
LES ORQUES NOIRS
Il y a de nombreuses années, les sorciers Nains
du Chaos essayèrent de créer leur propre race
d'orques, une race d'esclaves qui pourrait
travailler dans les régions les plus hostiles de
leur Empire. Ils avaient déjà des milliers
d'esclaves orques et gobelins, mais les Nains
du Chaos les trouvaient insoumis et inefficaces
car ils se battaient constamment entre eux.
Utilisant une magie maléfique et une soigneuse
sélection, les Nains du Chaos créèrent un
nouveau type d'orques, plus forts que les
orques ordinaires, plus loyaux et ignorant les
effets de l'animosité. C'est ainsi que vinrent au
monde les orques noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Nains du chaos   Sam 22 Oct à 6:21

Au début, leur expérience fut un succès, mais
bientôt les Nains du Chaos réalisèrent que
leurs créations, bien que résistantes, avaient un
esprit trop indépendant pour faire de bons
esclaves. Avant eux, les orques et les gobelins
étaient trop absorbés par leurs querelles
internes pour se rebeller contre leurs maîtres.
Les orques noirs étaient bien organisés,
déclenchant souvent des rebellions et menant
des armées d'orques et de gobelins révoltés.
Après avoir plusieurs fois frôlé le désastre,
quand les armées d'orques noirs ravagèrent la
tour de Zharr-Naggrund, les nains décidèrent
de les chasser de la cité à jamais. De nombreux
orques noirs s'échappèrent dans les Montagnes
des Larmes où leurs descendants résident
encore, alors que d'autres s'enfuirent vers
l'ouest et atteignirent le Vieux Monde. Les
Nains du Chaos tuèrent un grand nombre
d'orques noirs, mais ils laissèrent des tribus
libres de vivre dans les montagnes où ils
pourraient les recruter pour leurs armées.
LES HOBGOBELINS
Lors de la plus grande et de la plus sauvage
rébellion des orques noirs, les nains furent
presque vaincus. Largement dépassés en
nombre par leurs anciens esclaves qui
s'avançaient dans les strates de la cité, ils se
battaient à chaque niveau, se rapprochant de
plus en plus du temple d'Hashut. Au dernier
moment la cité fut sauvée par la traîtrise des
hobgobelins, qui s'étaient rebellés avec les
orques noirs. Changeant une fois de plus
d'allégeance ils se retournèrent contre les
orques rebelles. Les hobgobelins s'attirèrent
ainsi la haine des autres peaux vertes, qui,
depuis ce jour, les détestèrent profondément.
Les hobgobelins bénéficient des faveurs des
Nains du Chaos et ne s'occupent pas de ce que
pensent d'eux les autres peaux vertes. A la
différence des autres esclaves, ils ne sont pas
utilisés pour travailler dans les fosses ou les
ateliers, mais servent de guerriers. C'est une
race cruelle et maléfique, qui reste aussi
déloyale et lâche au service des Nains du
Chaos qu'elle l'était aux côtés des orques noirs.
Les autres les haïssent et les tueraient bien s'ils
n'étaient sous la protection des Nains du
Chaos.
Les hobgobelins ont une apparence bien
spécifique. Plus grands que les gobelins,
auxquels ils ressemblent. ils sont moins
robustes que les orques. Leur apparence
générale et fine et sournoise, avec des yeux
étroits et une bouche méprisante aux dents
pointues. ils chevauchent des loups géants et
sont souvent équipés d'arcs pour décimer
l'adversaire à distance. Les Nains du Chaos
utilisent de nombreux hobgobelins dans leurs
armées mais ne leur font pas réellement
confiance. ils savent que les hobgobelins sont
détestés par les autres peaux vertes et ne
pourraient survivre sans leur protection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Nains du chaos   Sam 22 Oct à 6:24

source: Thomas Lecarpentier
Alias « TOTOleHero »
lecarpentier_t@netcourrier.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nains du chaos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nains du chaos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une section nains du chaos
» Nains du chaos (aide)
» Les Nains du Chaos !
» Armée Nains du Chaos à vendre.
» Greebo - nains du chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
une encyclopédie sur le jdr warhammer :: Appendice des scénarii et des suppléments officiels ou non. :: M-N-
Sauter vers: