une encyclopédie sur le jdr warhammer

ce forum regroupe toutes informations sur le jdr de warhammer, que ce soit de l'officiel ou pas, du personnel ou pas. Ce site n'a rien d'officiel et ne pourra remplacer en aucuns cas les livres de bases WJRF.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nain blanc, la légende, tirré du mag white dwarf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Nain blanc, la légende, tirré du mag white dwarf   Ven 21 Oct à 7:27

« En Khazalide, le langage des nains, cet être légendaire est connu sous l’antique nom de Grombrindal, ce qui signifie à peu près “ancêtre à la barbe blanche”. Ce n’est d’ailleurs là qu’un de ses innombrables noms, mais c’est très probablement le plus répandu. Nul ne sait où trouver le Nain Blanc, mais il apparaît à chaque fois que son peuple est menacé. Ses interventions aussi étranges qu'inattendues lors des heures les plus sombres sont relatées dans nombre de sagas naines, et lors de chacune de ses rares apparitions, les événements ont soudainement tourné en faveur des nains. Ainsi, Umthi le Maudit et les siens furent un jour submergés par les gobelins. Mais alors que tout espoir semblait perdu, ils virent avec effarement les gobelins battre en retraite, et en se repliant leur horde murmurait craintivement le nom du Nain Blanc. Puis Umthi et ses guerriers nains distinguèrent une silhouette à la barbe blanche agiter une énorme hache au sein même des rangs ennemis. Reprenant courage à cette vision inespérée, ils se lancèrent tous à l'attaque et chargèrent l’ennemi dans un effort désespéré pour rejoindre le Nain Blanc qui combattait seul au beau milieu des rangs gobelins. Lorsque les nains eurent finalement remporté la victoire, Umthi parcouru fébrilement le champ de bataille, mais le Nain Blanc avait déjà disparu sans laisser la moindre trace, mis à part un imposant amoncellement de cadavres. Un monument dédié à Grombrindal se dresse à présent en cet endroit, comme en ont été élevés de nombreux autres à travers les royaumes nains. Certains affirment que le Nain Blanc n'est autre que Snorri Barbeblanche, le roi nain de Karaz-a-Karak qui fut le seul à avoir su se faire réellement respecter par Ænarion, le roi haut elfe d'Ulthuan. Ceci se passait il y a longtemps, avant la Guerre de la Barbe et, si cette hypothèse s’avérait fondée, cela signifierait que celui que l’on surnomme le Nain Blanc est indiscutablement un ancêtre nain mystérieusement devenu immortel. Il est dit dans la saga de Grombrindal qu'il vagabonde inlassablement le long des Montagnes du Bord du Monde, sillonnant les anciennes routes des nains sous le déguisement d'un vieux prospecteur enveloppé dans une grande cape, et que contre une rasade de bière naine, il accepte parfois de dévoiler une prophétie aux voyageurs qu'il croise. Nombreuses sont les occasions où d'étranges nains solitaires correspondant plus ou moins à un tel signalement ont été aperçus, se tenant à proximité des campements de nains à la veille d’une importante bataille, ou arpentant les remparts d'une forteresse assiégée. Cela fut toujours présage de victoire, car le Nain Blanc apparaissait le lendemain dans les combats, paré de ses armes royales, tel un fier et antique monarque de légende, un authentique ancêtre dont la statue aurait été amenée à la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
 
Nain blanc, la légende, tirré du mag white dwarf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» White Dwarf
» White Dwarf
» White Dwarf
» White Dwarf septembre Nob vs Totor
» unites parues dans white dwarf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
une encyclopédie sur le jdr warhammer :: Appendice des scénarii et des suppléments officiels ou non. :: M-N-
Sauter vers: