une encyclopédie sur le jdr warhammer

ce forum regroupe toutes informations sur le jdr de warhammer, que ce soit de l'officiel ou pas, du personnel ou pas. Ce site n'a rien d'officiel et ne pourra remplacer en aucuns cas les livres de bases WJRF.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 technologie naine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: technologie naine   Ven 21 Oct à 6:57

La Technologie Naine
Les interdits imposés par la Guilde des Engingneurs Nains exaspèrent bien des chercheurs, mais ne menacent en rien l'avance technologique écrasante de la race naine. Les nains produisent des armes et des armures de la meilleure qualité. Leur maîtrise des armes à poudre est inégalée ; seuls les humains de l'Empire utilisent autant les armes à feu et ils doivent aux nains tout ce qu'ils savent à ce sujet. La Guilde des Engingneurs produit enfin une gamme de machines de guerre sans équivalent chez les autres peuples.
Le travail du métal et la mécanique ont toujours fait partie des traditions naines, mais nombre d'historiens ont souligné l'accélération des avancées technologiques naines pendant les Guerres Gobelines. Écrasés par le nombre, les nains se sont tournés vers des armes et protections de plus en plus sophisti¬quées pour parer à ce handicap.
Les attaques incessantes des orques et des gobelins imposaient un lourd tribut à la race: les pertes dans les forteresses et les colonies étaient irremplaçables. Les nains devaient neutraliser la supériorité numérique des peaux-vertes ou disparaître.
C'est peu après la chute de Karak Drazh que les engingneurs nains ont découvert la poudre à canon. L'explosion qui a salué cette découverte avait dévasté les laboratoires de la guilde mais l'efficacité de la nouvelle arme ne faisait aucun doute. La poudre à canon servit d'abord à déclencher avalanches et chutes de pierres pour fermer certains cols impossibles à défendre ou prendre une bande de peaux-vertes en embuscade. L'efficacité de ces attaques était encore accrue par la panique qu'elles suscitaient chez les orques et les gobelins les moins aguerris.
Il fallait encore concevoir le moyen d'utiliser la puissance dévastatrice de la poudre en bataille rangée. L'invention du canon se fit attendre pendant plusieurs décennies et celle du fusil bien plus encore. Ces créations naines comptent parmi les armes non magiques les plus dévastatrices qui soient.
La seconde avancée technologique cruciale de l'histoire naine est la machine à vapeur. Devenus moins nombreux, les nains avaient besoin d'accroître leur capacité à fouiller la terre pour ramener ses richesses minérales à la surface. La machine à vapeur leur fournit une source d'énergie mécanique pouvant être appliquée à toutes sortes de travaux. Ce sont ces deux inventions fondamentales qui ont fait de la Guilde des Engin¬gneurs Nains la plus puissante et la plus respectée des guildes professionnelles. Elle a veillé, depuis, à améliorer progressivement et systématiquement ses compétences technologiques et à créer toutes sortes d'engins nouveaux.

Gromril
Le gromril est le métal le plus dur du monde connu et l'un des plus rares. On ne le trouve qu'à grande profondeur, des profondeurs que seuls les mineurs nains savent atteindre. Les artisans nains sont de toute manière les seuls à connaître les secrets de son façonnage.
Bien plus précieux que l'or, le gromril n'est utilisé que pour les armes et armures de la noblesse naine et de certaines unités militaires d'élite, les Brisefers qui gardent les portes de la Voie Souterraine, par exemple. De fait, les nains ne vendent jamais d'objets en gromril aux autres races.

Armure de gromril
Les armures de gromril sont toujours des cuirasses ; seul Grungni lui-même, dit-on, possédait les compétences et pouvoirs magiques nécessaires pour façonner le gromril en cotte de mailles. Une armure de gromril est deux fois plus résistantes que les plaques de métal habituelles et se combine normalement avec de la maille. Son encombre¬ment est le même que celui d'une cuirasse d'acier.
Toutes les armures de gromril ont été fabriquées pour des nains et ne peuvent être adaptées à un individu d'une autre race. En théorie, un service réellement exceptionnel envers la race naine pourrait être récompensé par une armure de gromril, mais aucun Ami des Nains n'a jamais bénéficié d'une telle faveur.

Armes de gromril
Les plus compétents des armuriers nains savent fabriquer des marteaux et des haches en gromril. Les armes de gromril sont généralement gravées de runes.
Une arme de gromril présente les mêmes caractéristiques qu'une arme en acier si ce n'est qu'elle ne peut être brisée par les moyens habituels. Quand, par exemple, une arme de gromril est prise dans un brise-lames, c'est le brise-lames qui casse.
Les armes de gromril ont énormément de chances de résister aux magies anti-armes.

Armes Légères et Moyennes
Les nains sont réputés pour leur utilisation de l'artillerie, mais ils ont aussi conçu des armes pouvant être utilisées par deux, voire un seul guerrier.

Bombarde
La bombarde est un petit canon, de la taille d'un seul fût de canon orgue. Elle tire un boulet de la taille d'un poing de nain. Légère, elle peut être portée par ses deux ser¬vants et mise en batterie en moins de trente secondes.
La bombarde peut être utilisée (mais pas transportée) par un seul servant, mais le temps de recharge¬ment est alors doublé.

Lancefeu
Le lancefeu nain est un canon de cuivre renforcé de bagues d'acier. Un nain doit tenir le fût qui contient un mélange inflammable et un autre le système de mise à feu. Les deux parties du lancefeu sont reliées par un tube flexible. À la mise à feu, un liquide combustible jaillit du canon et s'enflamme au contact de l'air pour devenir un rideau de flammes.
Le lancefeu est une arme très dangereuse et ses deux servants doivent consacrer de nombreuses heures à sa pratique avant de pouvoir l’utiliser sans danger.

Fusil
Les nains sont les maîtres de la fabrication d'armes à feu et même s'ils ont partagé certaines de leurs connaissances à ce sujet avec les humains, les fusils nains restent très supérieurs à n'importe quelle arme à feu humaine.

Fusil nain
Même à portée extrême, la puissance de cette arme n’est en rien diminuée.

Mortier
Le mortier nain est un canon court dont la forme rappelle celle d'un mortier de cuisine. Il tire en cloche un boulet de diamètre standard et peut donc toucher une cible derrière un obstacle, une muraille ou une colline. Le tir en aveugle reste tout de même très difficile à moins qu'il ne soit dirigé par un observateur en position de voir la cible.
Le mortier, comme la bombarde, requiert normalement un équipage de deux servants. Le mortier peut être utilisé (mais pas transporté) par un seul servant, mais le temps de rechargement est alors doublé.

Tromblon d’affût
Le tromblon d'affût est une arme en deux parties (le canon et son support) qui peut être transportée partout par son équipage de deux servants. L'arme peut être mise en batterie très rapidement (en moins de trente secondes) et être chargées avec des billes de plomb, des clous, des graviers ou d'autres projectiles.

Arquebuse à plusieurs canons
Les arquebuses à plusieurs canons sont des versions miniatures du canon orgue utilisées par deux servants. Les fûts plus étroits tirent des balles d'environ deux centimètres de diamètre, mais un même cadre peut en accueillir une dizaine. Les arquebuses à plusieurs canons peuvent être utilisées par un seul servant, mais le temps de rechargement est alors doublé. Elles ne peuvent être déplacées par une seule personne que si elles sont montées sur roues et même ainsi le mouvement est réduit de moitié.

Armes lourdes
Les nains utilisaient la poudre contre leurs ennemis des siècles avant les premiers feux d'artifices de Cathay. De nos jours, ils emploient toujours beaucoup plus l'artillerie que les autres races et leur précision reste sans rivale. Les engingneurs ont conçu toutes sortes de canons et seules les pièces les plus communes de l'arsenal nain vont maintenant être décrites. Chacune des pièces d'artillerie qui suivent requiert un équipage d'au moins trois servants formés pour la pièce en question. Les batteries sont généralement commandées par un canonnier qui leur assure une efficacité maximale.

Canon de marine
Le canon de campagne est la pièce d'artillerie naine la plus commune. Une version plus légère a été développée par les engingneurs de Barak Varr pour équiper la flotte. Il arrive qu'on déleste un bâtiment nain de ses canons pour les utiliser à terre sur des affûts de fortune, mais ce n'est pas une pratique courante.

Canon de campagne
C'est ainsi que l'on appelle le canon à tout faire des armées naines. Le canon de campagne utilisé par les nains ressemble tout à fait à celui qui équipe les armées de l'Empire - ce qui n'a rien de surprenant quand on considère tout ce que l'École Impériale d'Artillerie de Nuln doit aux nains - mais sa conception et sa facture supérieures en font une arme plus sûre.
Les nains de Barak Varr utilisent une version légèrement modifiée du canon de campagne sur leurs plus gros bâtiments de guerre, une version navale baptisée canon tempête.

Canon à flammes
Les canons à flammes ressemblent beaucoup aux canons de campagne, mais fonctionnent selon un principe complètement différent. Ils utilisent un mélange de produits chimiques inflammables pour projeter une boule de feu sur l'ennemi. Cette boule de feu couvre un diamètre de plusieurs mètres autour de son point d'impact et les malheureux occupants de la zone encaissent de terribles dommages.

Canon orgue
Les canons orgues sont des ensembles de trois à cinq canons légers réunis dans un cadre sur roue. Chacun peut être tiré séparément ou en salve. Malgré le moindre impact de ses petits boulets, le canon orgue fait des ravages dans les unités d'infanterie en rang serré et autres cibles non abritées.

Canon tonnerre
La plus grosse pièce de l'arsenal nain ne peut suivre l'armée en campagne. Le canon tonnerre protège les forteresses naines à partir d'emplacements fixes et les mouvements de visée sont généralement assistés par une machinerie hydraulique. L'utilisation de cette machinerie requiert une grande compétence.

Torpille
La torpille n'est utilisée que par les sous-marins Nautilus de Barak Varr même s'il y a eu quelques essais d'installation de tubes uniques sur des canonnières et des bâtiments du type Monitor. La torpille est un projectile sous-marin propulsé par une hélice, elle-même actionnée par un mécanisme à ressort. Sa tête explosive explose à l'impact et les dommages sont susceptibles de handicaper les plus grands bâtiments de guerre et d'envoyer les plus petits par le fond.
Quand une torpille atteint sa portée maximale sans avoir touché de cible, elle coule à pic faute de propulsion. Son mécanisme à ressort est assez peu fiable et les chances de défaut de construction sont importantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: technologie naine   Ven 21 Oct à 6:57

Gyrocoptères
Ces machines volantes sont propulsées par un ingénieux moteur à vapeur, léger mais très efficace, qui brûle un charbon très pur appelé Ghor. C'est le même moteur qui alimente les canons à vapeur qui constituent l'armement standard du gyrocoptère. L'appareil est extrêmement manœuvrable ; il peut décoller ou atterrir à la verticale ou même rester en vol stationnaire. Les gyrocoptères rendent d'immenses services à la race naine et sont utilisés au combat, pour des reconnaissances, le transport du ravitaillement ou des messages. La complexité de leur construction et de leur entretien, et le coût du carburant, en restreignent cependant l'emploi.
Les gyrocoptères de combat sont les plus nombreux. Ils sont armés de canons à vapeur qui projettent un jet de vapeur brûlante chargée de billes de plomb. Le canon à vapeur monopolise une bonne part de la pression débitée par le moteur et ne peut donc être utilisé qu'en vol stationnaire. Les gyrocoptères peu¬vent aussi transporter jusqu'à dix bombes explosives ou incendiaires. La tactique favorite des pilotes de gyrocoptères consiste à rester cachés en stationnaire derrière une colline, un bâtiment ou un bosquet en attendant l'ennemi. Quand celui-ci se présente, l'engin surgit, décharge ses canons à vapeur et file avant que l'ennemi ne puisse répliquer.
Le gyrocoptère, à la différence d'autres créatures volantes, peut effectivement voler sur place et n'a pas besoin de maintenir une vitesse minimale.
Le canon à vapeur du gyrocoptère ne peut tirer que lorsque l'appareil est immobile. Il projette un cône de vapeur et de plombs de 40 mètres de long et 10 mètres de diamètre.
Les gyrocoptères de combat peuvent voler quatre heures à soixante km/h avant de devoir refaire le plein. Utiliser la vitesse maxi¬male de l'appareil réduit son autonomie de 1 heure. Les appareils de ravitaillement peuvent voler 4 heures en charge et 4 heures à vide. Les engins de reconnaissance ont une autonomie de 6 heures.

Variantes
Le canon à vapeur d'un gyrocoptère peut être remplacé par un port d'accrochage, entre le nez et le ventre de l'appareil, pouvant supporter une charge de 150 kg (200 si l'on retire aussi les bombes). C'est un mode de transport extrêmement coûteux et quelque peu risqué et seules les cargaisons les plus urgentes ou précieuses sont expédiées ainsi. Il est parfois arrivé que semblable ravitaillement aérien permette à une forteresse naine de tenir jusqu'à l'arrivée des renforts.
Quelques gyrocoptères ont été allégés au maximum pour la reconnaissance aérienne et le transport des messages. Ces appareils ne sont pas censés combattre et ne sont pas aussi blindés que les appareils destinés au combat. Ils atteignent pratiquement 130 km/h en ligne droite.

Ballons de Guerre
Les ballons de guerre ont une autonomie très supérieure à celle des gyrocoptères quand les vents sont favorables. Ils sont équipés d'un moteur à vapeur allégé et d'une hélice et peuvent même remonter le vent à très faible vitesse. En cas de besoin, ils emportent des bombes spéciales ; ovoïdes et empennées, elles ne rebondissent pas et peuvent être lancées d'une plus grande hauteur que les bombes standards quoique la précision soit moindre.

La Marine Naine
Les nains préfèrent, dans l'ensemble, le sous-sol à la surface et évitent autant que possible de se retrouver sur l'eau. Barak Varr est cependant une forteresse exceptionnelle. Seule la rivière Crâne la relie en effet au reste de Karaz Ankor. Cette voie fluviale qui court du Golfe Noir à la route de la Passe du Feu Noir près de Karaz-a-Karak n'a rien de sûre puisqu'elle traverse l'est des Principautés Frontalières et s'approche donc dangereusement des grandes routes d'invasions orques et gobelines. Les princes humains de la région ne valent d'ailleurs, bien souvent, pas beaucoup mieux que des bandits. Le Golfe Noir n'est pas non plus un havre de paix. Les races orques et les skavens ont l'une et l'autre attaqué Barak Varr par mer.
Pour contrer ces menaces, les engingneurs de Barak Varr ont développé un éventail de bâtiments de guerre allant des petites canonnières qui patrouillent sur la rivière aux formidables Léviathans et sous-marins qui assainissent le Golfe Noir. Dans cette spécialité, aucun engingneur au monde ne peut prétendre rivaliser avec ceux de Barak Varr.
Tous les bâtiments de guerre nains partagent des caractéristiques communes. Ils sont tous équipés de machines à vapeur qui propulsent le navire par l'intermédiaire de roues à aubes. Les nains s'affranchissent ainsi presque complètement des hasards du vent. La destruction de la roue à aubes ou de la machine paralyse bien sûr le navire. Les bâtiments de guerre nains sont lourdement blindés afin de soutenir le feu ennemi mais aussi les collisions. Tous sont équipés de bélier. L'équipage est de même parfaitement protégé des éléments extérieurs. On ne peut pénétrer dans un navire qu'en empruntant une des nombreuses écoutilles scellées. Enfin, les canons de ces navires sont toujours montés dans des tourelles mues par un système hydraulique qui peut les orienter dans presque toutes les directions.
Les derniers rapports indiquent que la flotte de Barak Varr comprend 3 Léviathans, 6 cuirassés, 6 sous-marins Nautilus, 18 Monitors et au moins 30 canonnières. Tous les canons de la flotte sont servis par des canonniers nains tout aussi compé¬tents que leurs collègues terrestres.

Canonnière
Pour protéger la voie fluviale vers Karaz Ankor, les engingneurs de Barak Varr ont mis au point une canonnière à vapeur blindée, capable d'escorter les péniches en tout point de la rivière. Elle est propulsée par deux petites roues à aubes, placées sur chaque flanc, la machine à vapeur étant implantée en plein milieu du navire pour simplifier la transmission de l'effort vers les roues.
En plus de leurs missions d'escorte, les canonnières patrouillent sur la rivière à la recherche des pirates et du moindre signe d'accroissement de l'activité des peaux-vertes. La flotte fluviale de Barak Varr compte environ 25 canonnières. L'équipage comprend généralement un engingneur naval, un autre engingneur, un canonnier et deux à trois com¬battants embarqués.
Les canonnières sont généralement armées d'un tromblon d'affût à chaque extrémité. À l'avant, le trou d'homme du canonnier offre un abri solide à son servant. Il est inclus dans une plate-forme orientable qui lui confère un arc de tir de 180 degrés. Le tromblon arrière est monté sur une plate-forme capable de couvrir les 300 degrés, mais qui n'offre qu'un abri léger au canonnier. Quand l'opposition le justifie, le tromblon d'affût de la poupe peut être remplacé par une petite bombarde ou un mortier.

Monitor
Le type Monitor est le plus ancien modèle de la flotte naine. Ils patrouillent seuls dans l'estuaire du Sang et en pleine mer par groupe de trois. Les Monitors sont armés d'une seule tourelle de deux canons, un canon tempête et un canon de marine standard. La cheminée de la machine à vapeur limite la rotation de la tourelle à 270 degrés. Aux canons de la tou¬relle s'ajoutent de deux à cinq canons de marine sur chaque flanc. Le Monitor est propulsé par une seule roue à aubes à l'arrière.

Cuirassé
Plus lourdement blindés que les Monitors, les cuirassés sont propulsés par deux roues à aubes jumelles sur les flancs. Ce dispositif leur permet de virer beaucoup plus rapidement que les bâtiments à voiles ou à rames des autres puissances maritimes. Les cuirassés arborent deux grandes tourelles à l'avant et à l'arrière, armées chacune de deux canons tempêtes. Deux tourelles plus petites, placées à l'avant de la passerelle et au-dessus de celle-ci, abritent chacune un canon de marine. Chaque flanc recèle enfin quatre canons de marine.
À ces armes lourdes, s'ajoutent encore des balistes et des tromblons d'affût dissimulés sous des écoutilles. Ces balistes sont souvent utilisées pour fixer d'épais cordages aux navires de bois ennemis qui peuvent être alors abordés ou détruits à loisir.

Léviathan
Les Léviathans sont les plus grands et les puissants bâtiments de guerre nains. Propulsés par trois grandes roues à aubes, une sur chaque flanc et une plus grande à l'arrière, ils patrouillent dans le Golfe Noir et la Mer du Sud. L'armement principal du navire est constitué par quatre grandes tourelles, deux à l'avant et deux à l'arrière, armées chacune de deux canons tempêtes. Deux tourelles plus petites sont placées au-dessus de la passerelle armée, chacune, d'un canon de mari¬ne. Chaque flanc abrite en plus quatre canons de marine et cinq canons tempêtes.

Sous-marin nautilus
Le Nautilus se comporte en surface comme n'importe quel autre navire à vapeur. Il est équipé de deux tourelles, à l'avant et à l'arrière de sa tour. La tourelle avant abrite un canon tempête et la tourelle arrière un canon de marine. Le Nautilus n'est pas propulsé par une roue à aubes mais par deux hélices jumelles.
C'est sa capacité à naviguer sous l'eau sur de petites distances qui fait la force du Nautilus. Quand il refait surface, il doit y rester quelques minutes pour reconstituer sa réserve d'air et évacuer les fumées de ses chaudières. Quand un Nautilus très endommagé plonge, il y a des chances pour qu'il ne remonte jamais.
Sous l'eau, le Nautilus conserve une certaine capacité offensive. Quatre tubes à torpilles, deux sur chaque flanc, peuvent tirer vers l'avant. Chacun contient une torpille à ressort. Tout le monde sait que les nains (ceux de Norsca exceptés) détestent l'eau. Le recrutement des équipages de sous-marins est un problème permanent pour les comman¬dants de la marine naine. Il est bien connu que ceux qui s'embarquent sur ces engins sont presque aussi fous que des tueurs de trolls. De fait, les nains de Barak Varr qui s'estiment déshonorés peuvent choisir de rejoindre l'équipage d'un Nautilus plutôt que la secte des Tueurs. Le taux de perte important de cette branche de la marine est ainsi compensé par cette source relativement stable de volontaires.

La Foreuse Minière Perce Terre
Toutes les branches de la technologie naine ne relèvent pas de l'art de la guerre. La foreuse minière Perce Terre, qui a remplacé l'ancienne foreuse hydraulique, a été l'une des premières applications de la machine à vapeur.
Les nains avaient d'abord installé une énorme foreuse à vapeur sur un affût de canon modifié. La foreuse avait été forgée dans le meilleur acier et sa machine à vapeur occupait presque tout le volume de l'engin. Son efficacité était limitée, mais elle allait inspirer bien des améliorations aux engingneurs. La machine à vapeur fut tout d'abord redessinée pour permettre une plus grande vitesse de rotation de la foreuse. Celle-ci s'émoussait alors beaucoup trop vite et dut être renforcée. À cette fin, les engingneurs cajolèrent les artisans de la Guilde des Joailliers pour obtenir les fragments de diamants qu'ils allaient fixer sur les angles d'attaque de la foreuse. Les engingneurs travaillèrent ensuite à protéger les opérateurs de la machine, puis le support roulant fut modifié afin de recevoir une seconde machine à vapeur destinée à la propulsion de l'ensemble.
La Perce Terre est un engin à vapeur à six roues, blindé à l'avant et sur les côtés afin de protéger la machine et ses opérateurs des projections de débris. À l'avant du véhicule, une dalle de quartz parfaitement polie permet à l'opérateur de voir la tête de la foreuse et la roche à défoncer. La tête Bhlak et Dekkur de la foreuse est forgée dans le meilleur acier, puis sertie de diamants. Elle est actionnée par une des deux machines à vapeur, tandis que l'autre fait tourner les roues de l'engin. La Perce Terre consomme une énorme quantité de carburant et n'est utilisée que sur les roches les plus dures (comme le granit) ou quand un tunnel doit être réalisé très rapidement.

Notes sur la technologie naine
Les engins nains les plus modestes et les plus courants appartiennent à la forteresse et sont utilisés pour le bien commun. Les pièces les plus importantes et les plus récentes (tel un canon orgue ou un gyrocoptère) sont, en revanche, le plus souvent la propriété de l'engingneur qui les a conçues et construites. Les seules exceptions à cette règle sont les inventeurs qui n'ont pu financer eux-mêmes un projet très important, comme un cuirassé ou un nouveau modèle de ballon de guerre, ceux qui ont conçu leur engin sur ordre du chef de leur communauté et, bien sûr, les héritiers de l'inventeur.
De fait, la plupart des produits de la technologie naine sont des pièces uniques et les standards absolus sont bien rares. Tous les gyrocoptères sont différents et certains fonctionnent mieux que d'autres. Chaque modèle de canon de campagne a ses particularités propres selon les préférences et idées nouvelles de l'engingneur qui l'a créé. Le plus expérimenté des pilotes ou des canonniers nains peut avoir des problèmes quand il doit utiliser pour la première fois un équipement particulier.
Un engin important, complexe ou rare est un sujet de fierté pour son propriétaire et sa forteresse. En combat, il est plutôt utilisé comme une pièce unique que comme l'élément d'un ensemble, et chaque engingneur ou pilote cherche systématiquement à démontrer la supériorité de sa machine et de ses compétences. Les escadrons de gyrocoptères, bataillons de canons orgues ou flottes de canonnières sont extrêmement rares et ne sont réunis que lorsque les armées naines doivent affronter leurs pires ennemis.

Informations tirées de « Nains pierre et acier »
et prise du site du nain (cf. section liens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
freedom
Engra-morte-épée.
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Aux portes de Praag
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: technologie naine   Ven 21 Oct à 6:58

histoire rp du canon orgue, source: nain, pierre et acier

"J'me souviens de cet engingneur mélomane, un gars qui s'appelait Lokri Snarrison... C'était il y a quelques centaines d'années à peine" confia Durgrim le martelier aux client de la taverne.

"Il avait eu c't'idée de gros instrument avec des tubes et d'la pression pour faire différents sons. Bref, il appelait ça un orgue, et sa f'sait un bruit infernal.
Mais y a un autre engingneur, Durin Kurganssonson qu'a ey une autre idée et il a pris les tubes et il les a couché pour faire un canon à fûts multiples. Il a appelé ça le canon orgue, et y a d'autres engingneurs qui l'ont trouvé si bien qu'ils l'ont copié."

Durgrim s'interrompit le temps de s'éclaircir la gorge avec une rasade de bière.

"Les tubes sont pas assez gros pour les boulets d'canon, mais restent très dévastateurs si l'on en fait tirer cinq à la fois. C'est pas comme un vrai canon, sur lequel on peut régler la hausse et l'pointage, mais avec de la chance, on peut voir parfois des chars transformés en p'tit bois et des minotaures éparpillés dans l'herbes."


from: livre d'armée des nains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer-encyclo.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: technologie naine   

Revenir en haut Aller en bas
 
technologie naine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debut de mon armée naine
» Armée naine
» [Blog] L'armée Naine du Thane Throndïn Murïnson
» Armée naine à 1500points
» Liste naine à 2000 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
une encyclopédie sur le jdr warhammer :: Appendice des scénarii et des suppléments officiels ou non. :: S-T-
Sauter vers: